L'écurie

La course et les voitures

GT 40 MK1

V8 small block à culasse en aluminium

500 CV

1 100 kg

4 Victoires au
24 heures du Mans

La GT40 est notre véhicule le plus ultime, c’est une authentique voiture de course qui bien que très coupleuse a une plage d’utilisation optimale entre 2 500 et 5 000 tours. Double débrayage (Talon pointe possible) plus qu’utile, surtout sous la pluie. Elle a été fabriquée dans les usines Shelby aujourd’hui à las Vegas (comme les voitures qui figurent dans le film le Mans 66). Elle a 90% de ses pièces communes avec les voitures de l’époque. C’est une continuation et non une réplique, elle figure d’ailleurs dans le répertoire officiel des GT40 et a un numéro de série qui suit la séquence d’origine.

Elle est dotée d’un train roulant très efficace et d’un V8 small block à culasse en aluminium « strocké » de 6 litres qui sort 550 Cv, ce qui compte tenu d’un poids de 1 100 kg pleins faits donne un rapport poids puissance appréciable. Elle est bien sûr optimisée pour le circuit.

Les GT40 ont gagné 4 fois les 24 heures du Mans.

Shelby Cobra 289 FIA

V8 Small Block 289

450 CH

1 025 kg

Souveraine en course en 1963 et 1964

La Shelby Cobra, c’est pas mal non plus. Elle partage globalement les mêmes éléments moteurs que la GT40 (sa culasse est cependant en fonte). Son train roulant est peut-être moins efficace que la GT40 (présence de suspensions à lames – eh oui !). Elle est cependant beaucoup plus facile à utiliser :

  • Son couple est présent sur toute la plage des régimes moteur (de 1 000 à 6 000 tours)
  • Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, c’est une voiture très agile et très facile à inscrire en courbe.

Nos Cobras sont en effet des 289 FIA qui elles aussi ont été fabriquées chez Shelby à las Vegas et possèdent un numéro de série qui leur permet aussi de figurer dans l’annuaire comme d’authentiques Shelby Cobra. Les Cobra 289 ont été souveraines dans toutes les compétitions de 1963 et 1964. En 1964, un Cobra Daytona finit d’ailleurs 4ème au Mans, ce qui vaudra à Caroll Shelby d’être embauché par Ford pour devenir patron de leur écurie d’endurance. Par la suite Caroll Shelby construira des Cobras 427 dotées de V8 big block de 7l et au-delà beaucoup plus lourds que les small blocks. Ces voitures sont notoirement sous vireuses et bonnes pour faire des courses de dragster …

Shelby Cobra Daytona

V8 small block à culasse en aluminium

450 Cv

1 100 kg

4 ème
24 heures du Mans 64

La Cobra Daytona Coupé est une voiture créée par Caroll Shelby et le designer Peter Brock pour la compétition en greffant une carrosserie « fast back » sur le châssis de la Cobra.

Grâce à sa forme aérodynamique révolutionnaire pour l’époque, ainsi qu’une cylindrée plus grosse (4,7 contre 3,0 pour les Ferrari), elle a permis au team Shelby de battre les Ferrari 250 GTO en catégorie GT.

Elle est dotée d’un Passeport Technique Historique qui lui permet de courir dans toutes les courses classiques. Son V8 small block 4700cc développant 450 cv est très coupleux, et sa boîte de vitesse de 4 rapports en H est extrêmement précise. La Daytona tire son nom de la célèbre course d’endurance en Floride qu’elle remporte en 1965. Mais elle a également gagné dans d’autres lieux prestigieux comme à Sebring, Reims, ou Monza.

De Tomaso Pantera GTS

V8 de 5,8 L

330 ch

1 330 kg

transmission ZF utilisée sur la GT 40

Palmarès :
16ème au Mans 72, Vainqueur à Imola et Hockenheim en 73 dans le grand prix des nations ,16ème au Mans 75, 3ème au 6h de Vallelunga 77

La de Tomaso Pantera, la voiture parfaite pour un apprentissage en douceur sur circuit. Elle est issue du rêve d’un Argentin qui voulait faire une GT de route sur la base d’une GT40 mais carrossé par Ghia en Italie – Alors propriété de de Tomaso. Réconcilier Henry Ford II et Enzo Ferrari quoi ! D’ailleurs elle est dotée de la même grille de sélecteur de vitesse que les Ferrari d’alors, la première en bas à gauche …

Rejoignez notre club de pilotage